UN PETIT TOUR ET PUIS S’EN VONT…

1 septembre 2010 - 18:49

Battue par l'USST, l'Entente sort de la coupe de France...

 

En ce dimanche ensoleillé du mois d’Août, les joueurs de l’Entente retrouvaient la compétition avec le premier tour de la coupe de France. Déplacement court en terre tugdualaise, pour un adversaire bien connu qui, rappelons-le, était l’un des prétendants déchus à la montée l’an passé.

Pour l’équipe de l’Entente, toujours en rodage, cette confrontation constitue  un bon match test avant la reprise du championnat. C’était également l’occasion pour les nouvelles recrues, en guise de mise en bouche d’une saison qui s’annonce passionnante, de goûter à la saveur du derby.

Le match débute sur un bon rythme et les joueurs de l’Entente sont les premiers à prendre le jeu à leur compte. Les automatismes ne sont pas encore parfaits mais les joueurs vont montrer de beaux enchainements collectifs.

Après avoir largement menés les débats durant la première demi-heure de jeu, les joueurs de l’Entente commencent à bafouiller leurs gammes: passes loupées, précipitations dans le jeu…ce qui permet aux joueurs de l’USST de reprendre la mesure sans pour autant inquiéter Greg Depléchin qui, avouons-le, n’aura pas eu grand-chose à se mettre dans les gants durant cette première période. Abusant, comme à leur habitude, d’un jeu très direct, les locaux chercheront quasi systématiquement leurs attaquants par de longs ballons…En vain, puisque la défense de l’Entente, bien en place, se montre intraitable.

Retour aux vestiaires sur un score nul et vierge.

La seconde période débute dans les mêmes dispositions que la première et les locaux vont alors se montrer plus entreprenants. Prenant la défense par surprise, l’attaquant se retrouve seul face à Greg qui, stoppe la course du ballon du bout du pied. Avertissement sans frais… Dans  l’action qui suit, c’est au gardien de St-Tugdual de s’imposer par une parade sur la tête de William.

Les débats commencent à s’animer, les deux équipes souhaitant marquer ce premier but… Greg Deplechin doit s’employer à nouveau en allant chercher le ballon dans les pieds de l’attaquant. La domination devient alors clairement tugdualaise. En réponse, l’Entente bénéficie de nombreux coup-francs intéressants qu’elle n’arrive pas à exploiter correctement. Sur l’un d’entre eux, Kévin TRECASSER est trop court et ne peut saisir le ballon de la tête. A son tour, William se retrouve en face à face avec le portier local mais il loupe son amorti et par la même occasion, l’ouverture du score…

Malgré une bonne débauche d’énergie (pour un match de rentrée), les deux équipes n’arrivent pas à se séparer. A la fin du temps réglementaire, le tableau d’affichage reste vierge. Vient alors les prolongations où désormais tout va se jouer sur la fraicheur physique, la première des deux qui marquera sera admise au seconde tour. Et à ce jeu, se seront les tugdualais les plus prompts ! Suite à une mésentente en défense, l’attaquant local hérite du ballon et ajuste Greg Depléchin d’un lob astucieux. 1-0.

Les joueurs de l’Entente savent qu’ils doivent jeter leurs dernières forces dans la bataille : Arnaud LEDAN, puis Yves-marie DROUAL, totalement esseulé, n’ajustent pas leur tête. Ludo LE LAMER s’essayera également mais son ballon est repoussé dans les pieds de Kéké qui voit sa frappe repoussée à sont tour par un défenseur sur sa ligne.

L’USST tient le coup et s’offre même quelques attaques placées en fin de match. Mais celles-ci ne changeront rien au score, l’Entente s’incline sur la plus petites des marques et s’en va de la coupe de France,  comme l’an passé, dès le premier tour.

A noter l’excellente prestation de « l’homme en noir » qui aura sûrement permis, par ses décisions,  à ce match de se dérouler dans un bon état d’esprit.

Place désormais à la coupe de Bretagne avec la réception dès dimanche prochain, de l’US Faouëtaise, pour le plus grand plaisir des quelques anciens pensionnaires devenus joueurs de l’Entente.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Joueur

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU