L'ENTENTE BOIT LA TASSE FACE AUX PENSIONNAIRES DU BEL AIR...

18 février 2010 - 15:17

Après un match qu'elle n'aura jamais réussi à maitriser, l'Entente enregistre son premier faux pas de la saison.

 

Dimanche dernier, l’Entente recevait ses voisins Priziacois pour un derby qui s’annonçait palpitant car il s’agissait tout simplement d’une confrontation entre le leader et son dauphin. Même si ce match n’avait pas d’incidence directe sur l’ordre du classement, la victoire en valait la chandelle pour les deux équipes : pour l’une maintenir son avance, pour l’autre réduire l’écart aux points.

Le match débute sur un bon rythme et se sont les visiteurs qui vont d’entrée prendre le jeu à leur compte. Les attaquants vont mettre alors la pression sur une défense locale qui peine à sortir les ballons proprement. C’est d’ailleurs sur une erreur de relance que l’attaquant de Priziac récupère la balle, dribble son vis-à-vis avant d’aller tromper le gardien d’une frappe dans le filet opposé. 0-1 (2e). Si la température n’était pas élevée, c’est une véritable douche froide pour les joueurs de l’Entente…

Heureusement pour les supporters, la réaction des locaux ne se fera pas attendre. Sur une bonne remise, Arnaud LEDAN déborde, prend de vitesse son défenseur et centre à Franck BENIC qui rate l’immanquable (5e). Cette action a le mérite de rassurer les joueurs de l’Entente qui commencent à sortir la tête du lac… Arnaud LEDAN prend alors sa chance. Après s’être joué de la défense, il frappe au but mais loupe le cadre de peu. Puis c’est au tour de Sébastien QUERRIEL de s’essayer par une belle frappe qui va s’écraser sur la barre (23e).

Le rythme monte encore d’un cran et les défenses répondent aux attaques. De leur côté, les visiteurs continuent de bien faire circuler la balle et savent également se montrer décisifs. Une nouvelle fois, suite à un ballon mal négocié au milieu de terrain, l’attaquant Priziacois prend de vitesse la défense et s’en va tromper Gregory DEPLECHIN une seconde fois. 0-2 (25e).

Les locaux sont piqués à vif. En réaction d’orgueil, Yves-marie DROUAL monte au pressing sur le défenseur adverse, récupère le ballon et s’en va tromper le gardien (30e). 1-2.

Révolte de courte durée puisque Priziac en profite pour aggraver le score. 1-3 (35e).

La mi-temps est sifflée et les joueurs de l’Entente regagnent le vestiaire avec le pire scénario qu’ils aient pu imaginer.

Au retour de la pause, ce sont les locaux qui vont être les premiers à s’illustrer. Franck BENIC hérite du ballon suite à un mauvais renvoi de la défense, se met sur son pied et envoie le ballon sous la barre (49e). 2-3. Mais le scénario se répète... Une nouvelle fois les joueurs des rives du Bel Air vont anéantir les espoirs de ceux de l’Entente en inscrivant un quatrième but (53e). 2-4.

Ces derniers vont alors tout tenter pour réduire la marque. Les occasions pleuvent des deux côtés. Arnaud LEDAN, suite à un bon centre, envoie une tête, sur la barre. Les corners se multiplient. Sur l’un d’entre eux, Yves-marie DROUAL est trop court pour ajuster sa frappe. Il récidivera 10 minutes plus tard, mais sans réussir à tromper la vigilance d’un portier visiteur bien en veine.

Les joueurs de Priziac, quant à eux, ne sont pas en reste et profitent de leur avance au score pour procéder à des contres bien placés. Gregory DEPLECHIN sera d’ailleurs bien suppléé par Victor LE CUNFF, qui sauvera un ballon sur sa ligne.

En toute fin de partie, Jérémy LEROUX aura l’occasion de réduire la marque. Bien servi dans la profondeur, il pousse un peu trop loin son ballon et ne peut ajuster le gardien.

Score final : 2-4. Premier revers de la saison pour les joueurs de l’Entente qui restent cependant leader au classement. Après match, certains diront que les joueurs ont refusé le combat, d’autres que ce match aurait pu avoir tout autre tournure.

Toujours est-il que les joueurs de l’Entente sont tombés, ce dimanche, sur plus forts qu’eux. Ce match, riche d’enseignements, aura permis de mettre en lumière les carences de l’équipe et le travail à fournir pour jouer à l’échelon supérieur. Déçus mais pas abattus, les joueurs vont retenir la leçon mais vite passer à autre chose.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Joueur

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU