Entente Sportive le Croisty Saint Caradec trégomel : site officiel du club de foot de LE CROISTY - footeo

L’ENTENTE JOUE A SE FAIRE PEUR !

16 novembre 2009 - 20:19

Après avoir mené 2-0 au bout de 30 minutes de jeu, l’Entente aura attendu les 10 dernières minutes pour arracher la victoire.

La pluie tombée durant le week-end aura quelque peu altérée le terrain du Croisty mais n’aura pas empêché la tenue du match opposant l’Entente, leader du groupe, à l’US Plouay, une équipe en difficulté au classement.En ce dimanche de novembre, Eddy Le Mentec déplore quelques absences dans ses rangs, ce qui le contraint à revoir la composition tactique de son équipe.

 

Forts de leur victoire du week-end dernier, les locaux ne semblent pas craindre leurs adversaires du jour. Les visiteurs l’ont compris et veulent montrer qu’ils sont bien décidés à jouer leur carte. A la 9e minute, suite à une double erreur d’appréciation par l’axe de la défense locale, l’attaquant Plouaysien s’en va frapper le poteau de Gregory Depléchin. Cette action aura eu le mérite de réveiller des locaux un peu trop faciles en ce début de partie.

Sur l’action suivante, Eddy Le Mentec obtient un bon coup franc à 30 mètres du but adverse. Victor Le Cunff se charge de le frapper et trouve la tête d'Yves-marie Droual qui oblige le gardien à sortir la parade. Hélas, ce dernier ne peut bloquer le ballon et c’est Gaylord Lelamer, en embuscade, qui se charge d’expédier le cuir au fond des filets (14e)…1-0 !

 

Le jeu tourne à l’avantage des locaux qui occupent désormais le camp adverse. Les actions dangereuses se multiplient mais n’aboutissent pas. Se sera alors une nouvelle fois sur coup pied arrêté qu’ils vont faire la différence : suite à un corner frappé par Arnaud Ledan, Yves-marie Droual reprend de la tête et catapulte le ballon dans la lucarne (25e). Le gardien ne peut que s’incliner une seconde fois. 2-0.

 

Les joueurs de l’Entente prennent le large au score mais ne semblent pas vouloir en rester là. En atteste le nombre d’occasions qui pleut sur le but de Plouay : une frappe d’Arnaud Ledan va s’écraser sur le poteau (28e), puis c’est au tour de William Calvez d’aller défier le gardien mais sa frappe, trop enlevée, passe bien au-dessus du but (32e). Enfin Arnaud Ledan, de nouveau, voit le gardien stopper son tir en deux temps  (38e).

 

La défense des visiteurs est aux abois, mais ne cède pas face aux nombreux assauts des locaux.

L’arbitre en profite alors pour ramener les 22 acteurs aux vestiaires avec un avantage de 2 buts pour les hommes du président Droual.

La pause semble avoir fait le plus grand bien à des Plouaysiens qui reviennent sur le carré vert avec de biens meilleures intentions.

 

A la 65e, Greg se voit sauvé une seconde fois par ses montants. Les locaux tentent bien de réagir mais malgré une frappe d’Arnaud et un coup franc de Francky Benic, ils n’y sont plus. Les spectateurs l’ont compris, le danger se rapproche sérieusement. A la 70e, suite à une mauvaise relance de l’axe de la défense, l’attaquant visiteur récupère le ballon, déborde et centre à son coéquipier qui, seul aux 6 mètres, trompe Greg Depléchin d’un plat du pied. 2-1.

La partie se débride et c’est au tour d’Anthony Le Bris et de William Calvez de s’illustrer mais leurs frappes ne trouvent pas le but.

A la 78e, Victor Le Cunff fait faute au niveau du point de corner. Le coup franc tiré au premier poteau est repris victorieusement par l’attaquant et permet à l’US Plouay de recoller au score.

2-2 !!! Scenario totalement improbable tant les locaux semblaient avoir le match en main.

Tout est à refaire mais c’est sans compter une nouvelle fois sur la force de caractère de cette équipe. Après avoir récupéré la balle dans le rond central, Yves-Marie Droual décale Jérémy Leroux qui efface à son tour deux joueurs avant de lancer Arnaud Ledan. Celui-ci centre pour William Calvez qui, au point de penalty, crucifie le gardien plouaysien (84e). 3-2 !!

Le banc des locaux jubile mais comprend aussi que ce n’est plus le moment de prendre un nouveau but. Plusieurs changements vont être effectués pour renforcer une défense bien fragile en ce dimanche.

Dans les 10 dernières, les visiteurs vont tenter de revenir  une dernière fois mais c’est fini, les portes sont belles et bien fermées et on en restera là. Le match se solde sur un score de 3-2 pour les joueurs de l’Entente qui poursuivent leur bonne série en championnat.

 

Ce match, pauvre dans sa qualité, aura le mérite de rappeler aux « jaune et bleu » qu’un match ne se gagne pas avant l’heure et qu’une partie dure 90 minutes…Capables de souffler le chaud et le froid, finalement leur véritable adversaire ne serait-il pas eux-mêmes ?...ils ont désormais 15 jours pour y méditer…

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Joueur

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU