LAMER PERMET A L’ENTENTE DE PRENDRE LE LARGE

10 novembre 2009 - 11:59

Grâce à un magnifique but, Gaylord LE LAMER permet à l’Entente d’empocher les points de la victoire mais également de prendre le large au classement.

Ce dimanche, le leader du groupe L recevait son dauphin et néanmoins voisin, pour un derby qui s’annonçait tendu. Ce match aura tenu ses promesses tant l’engagement des deux équipes fût total. Pour cette rencontre, Eddy LE MENTEC optait pour une formation inédite avec deux récupérateurs derrière une ligne de quatre joueurs à vocation offensive : pari audacieux mais qui s’avèrera payant !

Dès l’entame du match les hommes du capitaine LEDAN vont être les premiers sur le pont en mettant de l’engagement dans les duels. Prenant l’ascendant physique sur leurs adversaires du jour, ils ne leurs laissent que peu de ballons à exploiter.

Côté occasions, les attaquants profitent d’avoir le vent dans les voiles pour s’essayer à quelques frappes de loin : tour à tour, Francky BENIC, William CALVEZ puis Arnaud LEDAN tentent de trouver le cadre mais cela se fera sans réussite. Malgré une belle domination et une meilleure occupation du terrain, les locaux n’arrivent pas à trouver le chemin d’un filet qu’ils aimeraient voir plus garni. Les visiteurs, veillant avant tout à préserver leur camp, procèdent par quelques contre-attaques bien menées. Mais avec un centre dangereux et une frappe largement au-dessus, Greg n’a pas réellement à s’employer et regarde les tentatives s’échouer à quelques mètres de son but. D’un côté comme de l’autre, les actions dangereuses se font rares et c’est à un match haché par des coups de sifflets à répétition que les spectateurs assistent.

C’est presque tout pour une première mi-temps qui ne ravit pas les supporters dans la qualité du jeu fourni…0-0, Match nul, vraiment nul ?...pas si sûr tant les locaux semblent maîtriser cette guerre des nerfs…

En seconde période, les visiteurs se montrent un peu plus entreprenants. A la 53e, Greg DEPLECHIN intervient en deux temps devant l’attaquant, avertissement sans frai…Mais trois minutes plus tard, Victor LE CUNFF est surpris par la trajectoire d’un ballon en profondeur. L’attaquant lui file dans le dos et s’en va tromper seul Greg qui ne peut que s’avouer vaincu sur cette frappe à bout portant (55e).0-1

Mais le bonheur des visiteurs sera de courte durée. A peine le centre effectué les locaux égalisent : bien servi, Jérémy LEROUX centre au second poteau sur Francky BENIC qui, d’une tête lobée, s’en va tromper le gardien visiteur. Egalisation : 1-1 ! Ce dernier, n’a pas plus qu’à pêcher le ballon au fond de son filet.

Les joueurs de l’Entente se font alors de plus en plus pressants et la défense de Kernascléden prend l’eau de toute part mais ne coule pas.

A 25 minutes de la fin du match, le banc de l’Entente va opérer à quelques changements. Gaylord LELAMER fait alors son entrée en lieu et place de Jérémy LEROUX qui aura beaucoup donné dans ce match. A la 70e, Sébastien « Kéké » QUERRIEL décale le ballon dans le couloir droit. Arnaud renverse le jeu et trouve Gaylord LELAMER qui, idéalement placé à l’angle de la surface, envoie un coup de canon dans la lucarne opposée. Le gardien adverse, médusé, va pour la seconde fois chercher le ballon au fond de ses filets et voit les joueurs de l’Entente prendre l’avantage au score. 2-1.

S’en suit un quart d’heure où les locaux vont maintenir un pressing haut et où les deux récupérateurs vont poursuivre leur travail de sape afin de faire avorter les actions adverses.

 

Dans le « money time », les visiteurs tentent de sortir la tête de l’eau et jettent leur dernière force dans la bataille pour arracher l’égalisation. Mais la défense locale, avec un BOSS magistral à sa barre, tient la marée et brave la tempête.

Au coup de sifflet final, le président DROUAL laisse exploser sa joie : ils sait que cette victoire vaut chère et qu’elle est désormais dans sa poche.

 

Avec 6 matchs disputés pour 24 points pris, le navire de l’Entente maintient le cap vers la montée. Les « Aimé’s brothers » (DORVEN et SAUTER) diront à la fin de la partie « c’est le plus mauvais match que vous ayez fait ! »…c’est vrai et on pourra chercher des excuses « le terrain était trop gras » ou « l’enjeu a primé sur le jeu »…Une chose est sûre l’équipe en remportant ce derby a prouvé qu’elle avait du caractère et que les matches ne se gagnent pas qu’avec les pieds…

 

En ouverture l’équipe B a disposé assez facilement de son adversaire du jour en lui infligeant un 7 à 1. Les buteurs sont Julien LE MENTEC (2), Fabien BROUSSOT (2), Georges SAUTER (2), Lionel « Lulu » LUCAS (1).

Commentaires

Staff
gregos
gregos 11 novembre 2009 19:04

je suis entièrement d'accord, moi aussi je trouve bon nombre de joueurs du croisty fort sympathique mais c'est vrai que les 2 milieux (6 et 8) ont eu une attitude anti sportive et honteuse. Je pense qu'avec un arbitre à la hauteur de l'evenement votre équipe aurait pu très rapidement se retrouver en inferiorité numérique et le match aurait été tout autre. je pense que très sincèrement le match nul était plus qu'équitable. Le jeu pratiqué par les deux équipes était indigne d'un match entre 1er et second. Sachez d'avance qu'on saura répondre présent à votre défi physique au match retour.

tony9 10 novembre 2009 16:56

ce n'est pas 2 récupérateurs défensif mais 2 bouchers !! j'aimes bien le CROISTY et le peu de joueur que je connaisse un peu comme gaylord , le gardien ... ceux avec qui je m'entrainais il y a 2 ans qui ont d'apres le peu que je les connaissent et que je les ai vu jouer une bonne mentalité, mais vos 2 milllieux défensifs c'est du brise patte ! désolé pour ces propos mais quand on fait le bilan des blessures à la fin du match !!! merci cuisses , arcade , lèvre en sang , chevilles sur tacle assassin ....j'en passe et des meilleurs en espérant que le match retour soit plus bonne enfant maintenant vous aurez de quoi parler !

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Joueur

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU